Le crédit personnel, une variante du prêt à la consommation, non affecté

Comme particularité, le prêt personnel n’oblige pas à justifier de l’utilisation des fonds à recevoir. Aussi, certains organismes de crédit sont à même de mettre les fonds à disposition, rapidement, dès qu’ils ont en main tous les renseignements utiles. De son côté, l’emprunteur doit justifier de ses revenus, de sa situation d’endettement ainsi que de sa situation familiale. Le prêteur proposera ensuite un plan de remboursement à taux fixe. Sa durée variera généralement de trois à cinq ans. Il est possible d’étaler cette durée jusqu’à neuf ans, s’il s’agit d’une somme importante.

Comment avoir un prêt personnel ?

Faire appel à sa banque demeure une solution privilégiée. Cela permet d’avoir un même interlocuteur tant pour ses comptes que ses crédits, en plus de bénéficier de conseils personnalisés. Cependant, il ne faut pas omettre de faire jouer la concurrence. En effet, chaque banque et organisme prêteur propose un taux de crédit différent. Aussi, après avoir épluché les offres de différents établissements, il est tout à fait naturel de dénicher une proposition plus avantageuse qu’une autre. Ainsi, pour se faire une idée sur le sujet, le meilleur recours serait d’effectuer une simulation en ligne sur le site de plusieurs établissements, ou utiliser un comparateur. Celui-ci permet d’identifier les meilleurs taux disponibles. Une autre solution serait de faire appel à un courtier. Ce professionnel est missionné par l’emprunteur et a pour rôle de mettre en concurrence les banques et organismes prêteurs, pour trouver le meilleur crédit possible selon le dossier de son client. Les frais de courtage seront inclus dans les frais de dossier du prêt.

Le calcul du prêt personnel

Le taux d’un crédit 5000 euros sans justificatif est dépendant du profil de l’emprunteur. Celui-ci peut varier selon plusieurs critères. Lors de la comparaison des offres, plusieurs critères sont à prendre en compte. Ce sont le taux TAEG (taux annualisé effectif global, prenant en compte le coût total du prêt), le coût total du crédit, le montant des mensualités, le coût de l’assurance et les frais de dossier. Il faut savoir que les simulations ne tiennent pas en compte ces deux derniers points. Aussi, avant de s’engager, l’emprunteur doit vérifier tous les éléments qui s’ajouteront dans son contrat final.

Le prêt personnel peut se faire avec ou sans hypothèque

La banque ou l’organisme prêteur se réserve le droit d’exiger une garantie hypothécaire ou une caution, avant d’octroyer un crédit personnel à un particulier. La majorité des organismes de crédit possèdent de barèmes qui indiquent les sommes à partir desquelles, il faut fournir l’apport d’un bien immobilier en hypothèque. En contrepartie, la banque ou l’organisme prêteur est à même d’accorder un taux de prêt plus intéressant. Un prêt personnel sans garantie hypothécaire, quant à lui, sera assorti d’un taux plus élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *