Monde du crédit : À quoi sert le regroupement de crédit ?

Monde du crédit : À quoi sert le regroupement de crédit ?

Vous avez au moins deux crédits à votre disposition ? Vous souhaitez les regrouper en vue de simplifier et de rééquilibrer la gestion de votre budget ? Le regroupement de crédit est votre solution financière.

Qu’appelle-t-on regroupement de crédit ?

Le regroupement de crédit, aussi appelé rachat de crédit est une technique financière consistant à consolider différentes dettes et différents crédits. L’emprunteur les regroupe en un seul crédit rééchelonné sur une durée prolongée. Il n’assume plus, de ce fait qu’une seule et unique mensualité dans laquelle la charge de remboursement mensuel est réduite. C’est une solution qui a pour vocation de répondre à une situation de surendettement. Son objectif est de réduire le montant global des remboursements mensuels. Le regroupement de crédit peut entraîner une réduction des mensualités mais en rallongeant la durée de remboursement.

Cette technique financière consiste à remplacer un ou plusieurs crédits déjà existants par un seul et unique crédit. Tout cela avec un taux moins élevé si possible, mais amortissable en adéquation avec les revenus de l’emprunteur. Ainsi, les particuliers peuvent tenter de trouver des solutions viables à leurs endettements successifs.

On retrouve quatre types de rachat de crédit à savoir le rachat locataire – le rachat immobilier – le rachat de crédit professionnel et le rachat de crédit par achat/vente à réméré.

Les frais de regroupement de crédits sont de plusieurs natures. On retrouve les frais de dossiers de la banque qui approuve le financement, il y a aussi les frais de garantie (hypothèque ou caution), les frais de remboursement anticipé des précédents crédits. Les frais d’intermédiation si l’emprunteur passe par un intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement. Si le prêt immobilier fait partie des différents crédits regroupés, l’emprunteur devra payer les frais de notaire. Enfin, l’augmentation de la durée de remboursement peut engendrer une majoration du coût total du crédit.

Quels avantages pour le regroupement de crédit ?

Le regroupement de crédit est avant tout une solution financière pour les emprunteurs en situation d’endettement successif. Ceci est un prêt flexible qui s’accorde parfaitement à vos besoins et à votre situation. Cette technique financière offre une possibilité de revoir la mensualité et/ou la durée du crédit détenu dans un autre organisme. Elle permet de regrouper en un seul prêt plusieurs crédits en cours, et ce à taux fixe. Elle offre, en outre, la possibilité de financer de nouveaux projets affectés et d’apporter des améliorations à votre capacité d’épargne grâce à la simplification du budget.

Pourquoi souscrire à une demande de regroupement de crédits ?

Pourquoi souscrire à une demande de regroupement de crédits ?

Les crédits à la consommation et les autres types de prêt ont leurs avantages, mais peuvent rapidement s’accumuler. Afin de faciliter le remboursement de l’ensemble de vos dettes, il est très conseillé de faire une demande de regroupement de crédits. Dans cet article, découvrez toutes les informations importantes à connaître concernant cette pratique bancaire.

regroupement de crédits

Comment fonctionne le regroupement de crédits

Fusion des prêts immobiliers et des crédits à la consommation

Comme son nom l’indique, il s’agit ici d’une opération qui consiste à regrouper tous vos crédits en un seul. Cela signifie qu’il ne vous restera qu’un seul taux d’emprunt, contrat, créancier et mensualité. Vous aurez ainsi l’occasion de réaliser des économies sans pour autant être obligé de changer de banque. En effet, lorsque les remboursements sont séparés, le cumul de leurs coûts séparés est bien plus élevé.

Le regroupement de crédits, une facilité de remboursement

Pour pouvoir profiter des avantages de cette facilité financière, vous devez d’abord négocier le coût de votre nouveau prêt auprès de votre banque, soit le taux d’intérêt du cumul des restants à payer de chacun de vos prêts. Généralement, votre banquier vous le présentera d’après le taux effectif global ou TEG de ce nouveau prêt. Les coûts qui sont obligatoires sont tout de suite intégrés par ce dernier (intérêts, frais de dossier, assurance décès…). Le regroupement de crédits ou lissage de prêts est conseillé dans le cas où l’emprunteur rencontre des difficultés de paiement, mais aussi pour faciliter le déblocage d’un prêt immobilier.

Les avantages du regroupement de crédits par rapport à l’immobilier

Opportunités immobilières et regroupement de crédits

La hausse des prix de l’immobilier désavantages les projets d’acquisition de maisons ou d’appartements neufs. Grâce au regroupement de crédits, vous pourrez entre autres faciliter le déblocage d’un nouveau prêt, et profiter d’une défiscalisation en loi de Robien dans le cas d’une construction neuve. Cependant, les dispositions de cette loi ne sont valables que si vous mettez votre bien immobilier en location pendant 9 ans. Grâce à un projet d’investissement locatif, vous pourrez ainsi bénéficier d’une réduction de vos impôts.

Regrouper ses crédits pour éviter les litiges bancaires

De nos jours, il est constaté que le syndicat de copropriété apporte trop de charges pour les propriétaires d’un appartement résidentiel. Cela entraîne un surendettement et par conséquent, celui qui est débiteur peut être en proie à une hypothèque. C’est là qu’intervient le regroupement de crédit. En effet, grâce à cette solution, vous pourrez diminuer vos mensualités.

Défiscaliser pour mieux économiser

Toutefois, si vous voulez investir dans un logement LMNP, il est conseillé aussi de choisir un immeuble du parc ancien afin de bénéficier de la loi censi bouvard. Quant à un investissement dans le neuf, vous pourrez aussi bénéficier des réductions fiscales proposées par la loi Pinel et la loi Alur.

 

Le rachat de crédits sans justificatifs

Le rachat de crédits sans justificatifs

Les taux d’intérêts des crédits immobiliers ont récemment connu une baisse spectaculaire en France. Ce phénomène profite à de nombreux emprunteurs qu’ils soient déjà propriétaires ou primo-accédants. Pourtant, il n’est pas nécessaire d’avoir contracté un prêt durant ces dernières semaines pour avoir fait une bonne opération.

Réduire ses mensualités et son taux d’endettement

En effet, de nombreux emprunteurs n’hésitent pas à prendre rendez-vous avec leur banquier afin de renégocier le taux de leur crédit. Le but visé est de réaliser des économies. Cependant, lorsque l’entretien ne porte pas ses fruits, il est tentant de se diriger vers un autre établissement bancaire. Il s’agira alors d’une opération de rachat de crédits.

Pour être guidés dans la démarche du rachat de prêts, un analyste financier aura besoin de monter et d’étudier un dossier à l’aide de diverses pièces : bulletins de salaires, avis d’imposition, relevés de compte, justificatifs d’allocations, etc. L’accompagnement d’un professionnel permettra au demandeur d’être guidé au mieux dans cette démarche.

Si le processus du regroupement de crédits nécessite de fournir des pièces justificatives, il existe un autre procédé qui, lui, n’exige pas de fournir ces données : la simulation en ligne de rachat de crédits. Cet outil performant est en mesure de fournir une première indication de la mensualité obtenue après l’opération bancaire.

Simulez un rachat sur internet ne demande que quelques secondes. La procédure nécessite de renseigner les montants des mensualités remboursées en prêt à la consommation et en crédit immobilier. Les capitaux restants dus, c’est-à-dire les sommes restantes à rembourser,doivent également être indiqués.

En ajoutant, les différentes charges supportées par un ménage ainsi que ses revenus supplémentaires, le simulateur va calculer le taux d’endettement des emprunteurs.Le taux d’endettement d’un foyer se détermine par le rapport entre les charges et les revenus mensuels. En général, les organismes de prêts veillent à ce que les charges ne représentent pas plus de 33 % des revenus.

La simulation en ligne, premier pas vers le regroupement de prêts

En connaissant cette indication, le simulateur fournira une première estimation de la nouvelle mensualité. Celle-ci aura une valeur indicative. Pour affiner au maximum ce montant, il est recommandé de prendre contact avec un spécialiste du rachat de crédits. Dans le paysage bancaire, l’un des experts en regroupement est l’intermédiaire en opérations de banque.

Cet expert du rachat de crédits immobiliers est en relation avec plusieurs partenaires bancaires. Cette multitude de partenariats lui permet de trouver la solution la plus adéquate à chaque profil d’emprunteur.

Au final un emprunteur éligible à un regroupement de crédits pourra voir son taux d’endettement diminuer grâce à une unique mensualité de remboursement adaptée à ses revenus.

Rachats de crédits sans justificatifs, l’autre alternative

S’il demeure impossible de procéder à un rachat de crédits en France sans fournir de justificatifs, cette opération est possible pour certains cas : les prêts sans justificatifs.

On entend par prêt sans justificatifs, les crédits personnels sans affectation. Les capitaux empruntés ne requièrent pas de documents attestant de leur destination. Avec ce genre de crédits à la consommation, l’emprunteur dispose librement des fonds débloqués pour couvrir des frais divers : événement, voyage, etc.

Les crédits sans affectation peuvent faire l’objet d’un regroupement de crédits à l’instar des emprunts immobiliers et des prêts à la consommation.

Le rachat de crédits pour assainir la gestion des prêts contractés

Le rachat de crédits  pour assainir la gestion des prêts contractés

La baisse du taux du crédit est une porte ouverte pour le rachat de crédit.  C’est une solution pour une personne qui a accumulé des prêts. Cette personne a un grand besoin de réduire son taux d’endettement ou de  dégager un peu de trésorerie. C’est fort possible. Notamment pour le crédit immobilier.

Optimisation des remboursements

L’idée est de regrouper les crédits en cours en une seule et unique dette auprès d’un seul établissement financier. Cela est réalisable dans un contexte particulier et surtout lorsque la situation favorise l’opération car elle permet aux emprunteurs d’optimiser leurs remboursements.

Bonne capacité de remboursement

 Il est possible de rassembler le maximum de crédits et les  types de crédits  allant  de  consommation comme le crédit auto, le prêt travaux ou les prêts perso en passant par le crédit immobilier. Tout dépend de la capacité d’endettement  de l’emprunteur et des termes du rachat qu’il doit négocier soit auprès de l’établissement créancier initial  soit auprès d’un autre organisme de financement qui accepte de refinancer même des crédits d’impôt ou des arriérés de loyers.

Lissage de la dette

La négociation se porte sur le montant de la nouvelle créance, le taux  appliqué, le montant des mensualités et la durée  du remboursement, les frais qui sont assez élevés, le taux de l’assurance emprunteur. La dette est lissée.  Le prêt regroupé est allégé et la nouvelle dette est alignée sur le crédit le plus long. Le coût de l’opération est souvent  supérieur à la situation initiale.    L’emprunteur ne court plus auprès plusieurs établissements pour rembourser mais il  a un seul interlocuteur. Il assainit en quelque sorte la gestion de ses prêts. Et si plus de la moitié rachat concerne l’immobilier, alors le nouveau prêt  devient un crédit immobilier généralement avec une nouvelle hypothèque.

 Toujours bien s’informer

D’abord, il est important pour l’emprunteur de bien s’informer avant de se lancer. Ensuite, il peut  recourir aux plateformes électroniques qui peuvent le guider avant de contacter l’établissement de son choix en utilisant les comparateurs de crédit. Enfin, il est aussi recommandé  de faire appel aux services de courtier expérimenté dans le cadre de grosses opérations qui peuvent aller jusqu’à 2 millions d’euros sur 25 ans pour le crédit immobilier refinancé. En général, il faut un taux de 2,5% si l’emprunteur envisage de regrouper  les prêts à la consommation avec le  crédit .

Le rachat de crédit à la loupe

Le rachat de crédit à la loupe

Le rachat de crédit est conseillé aux particuliers ayant des difficultés à gérer leurs dettes. Il consiste à regrouper les nombreux crédits d’un emprunteur. Solution au surendettement et aux inconvénients qu’il occasionne, la consolidation de crédit séduit de plus en plus les emprunteurs.

Qu’implique-t-il?

Fusionner ses crédits permet de ne rembourser qu’une seule mensualité à un unique interlocuteur. D’autre part, la restructuration de crédit aide à la réduction des taux d’intérêt.

Les particuliers souscrivant un regroupement de crédit se donnent la possibilité de mieux gérer leurs finances. Ce prêt engendre également l’augmentation du pouvoir d’achat qui s’explique par la diminution du montant des mensualités. Il est important de savoir qu’une consolidation de crédit rallonge la période de remboursement.

Comment bénéficier d’un rachat de crédit ?

Ce prêt n’est pas réservé à une catégorie précise de particuliers. Pour souscrire, vous devez tout simplement parer  votre demande de prêt : d’une photocopie de votre pièce d’identité, de votre plus récent bulletin de paie et des documents relatifs à tous vos autres prêts.

Vous n’aurez pas de difficultés à décrocher une restructuration de crédit si : vous n’êtes pas fiché à la Banque Nationale de Belgique, votre taux d’endettement couvre moins de 40% de vos revenus mensuels, vous pouvez fournir une garantie de solvabilité et si votre époux accepte de signer les contrats de prêts.

Pour mieux comprendre les rachats de prêt et avoir une idée de votre capacité de remboursement, essayez les simulateurs en ligne. Dans le cas où vous souhaitez comparer plusieurs propositions, n’hésitez pas à vous servir des comparateurs en ligne.

Faut-il avoir plusieurs crédits en cours?

Vous pouvez profiter d’un regroupement de prêt même si vous n’avez contracté qu’un seul prêt personnel. En effet, il n’est pas seulement destiné aux particuliers surendettés. Il convient également aux emprunteurs désirant préserver leurs trésoreries et souscrire de nouveaux prêts.

Par ailleurs, si vous en avez les moyens, il vous est possible d’incorporer dans votre rachat de prêt d’autres types de dettes. On parle ici de vos différentes taxes, de vos loyers impayés, de vos frais de vacances, des factures de vos travaux etc. Avant d’accepter votre requête, l’organisme de crédit sollicité effectuera une analyse afin d’en déterminer la faisabilité.