Tout savoir sur le prêt personnel sans enquête de crédit

Tout savoir sur le prêt personnel sans enquête de crédit

Vous êtes dans une situation financière difficile que vous ne savez plus quoi faire ? Le prêt personnel sans enquête de crédit est mis en place afin d’aider les personnes souhaitant obtenir de l’argent rapidement. Avec le fond débloqué en seulement quelques heures, vous allez pouvoir résoudre vos problèmes. Flexible, ce type de prêt vous permet d’obtenir de l’argent sans avoir besoin de justifier son usage. Maintenant qu’il est possible de contracter ce prêt en ligne, vous pouvez effectuer votre demande n’importe où et n’importe quand. Découvrez dans le présent billet toutes les caractéristiques de ce prêt.

Le prêt personnel sans enquête de crédit, c’est quoi ?

Le prêt personnel sans enquête de crédit est un prêt sans justificatif proposé aux particuliers et aux sociétés désireuses d’obtenir un fond dans les plus brefs délais. Dans ce cas, ce type de crédit n’a pas besoin d’être justifié. Ce prêt a été mis en place afin d’offrir aux personnes endettées et fichées par la banque de France l’opportunité d’emprunter de l’argent malgré leur situation à une seule condition : de remettre à leur banquier leur carte de crédit et leurs chéquiers vu qu’elles sont fortement endettées et qu’elles ne sont plus en mesure de gérer leurs dépenses. Sachez que votre demande ne s’adresse pas aux banques, mais plutôt aux particuliers faisant partie des institutions financières ou bien aux entreprises de financements. Bien que flexible, facile et rapide, vous devez toujours fournir à votre prêteur quelques dossiers lui permettant de valider votre demande. Comme il n’y a pas d’enquête, les démarches ne sont donc pas longues comme avec les autres types de prêt. En effet, la somme d’argent sera donc versée rapidement sur votre compte.

Des précautions à prendre en compte avant de vous engager

Le prêt personnel sans enquête de crédit séduit surtout les personnes ayant un besoin urgent de trésorerie. Attention, recourir à ce type de crédit pour pouvoir rembourser les précédents n’est pas une très bonne idée. Cela peut vous causer encore plus d’ennuis, et pas que financiers. Ainsi, avant de vous lancer il est important de peser le pour et le contre, et de demander conseil à un expert en la matière. Ne vous précipitez pas à signer le contrat une fois que vous l’aurez. Prenez le temps qu’il vous faut pour étudier toutes les options, et ce afin d’éviter les problèmes futurs. Même si c’est facile et rapide à obtenir, mettez-vous toujours en tête qu’un crédit vous engage sur plusieurs mois, voire plusieurs années. Pareil que le crédit à la consommation, vous avez droit de rétracter votre contrat de prêt dans un délai prédéterminé. Pour ne pas tomber dans le panneau encore une fois, prudence est toujours de mise !

Pourquoi simuler un prêt personnel sans enquête de crédit ?

Susmentionné, le crédit vous engage sur le long terme. Bien sûr que cette offre vous conviendra, mais n’oubliez pas que du côté des prêteurs, ils en tirent aussi profit. Donc, avant de vous engager, faites toujours une simulation pour trouver le meilleur taux de prêt. Sur Internet, vérifiez également la crédibilité de chaque organisme financier proposant cette offre. Si vous décidez de faire votre demande de prêt d’argent rapide sans enquête en ligne, assurez-vous que le site sur lequel vous l’effectuez a une certaine fiabilité et une certaine autorité. Ne vous focalisez pas seulement sur la liste des avantages que l’organisme propose. Prenez le temps de bien connaitre toutes les conditions qu’il impose. En simulant votre prêt personnel sans enquête de crédit, vous allez trouver rapidement l’organisme qui correspond le mieux à votre cas et qui propose un crédit à un taux plus attractif.

Comment investir dans l’immobilier avec un prêt personnel ?

Comment investir dans l’immobilier avec un prêt personnel ?

Un emprunt personnel se définit comme étant le fait que l’emprunteur est libre de l’utilisation des fonds qu’il a obtenus auprès d’un établissement de crédit. Aucun justificatif d’utilisation de la somme ne lui est demandé en ce sens. Ainsi, il peut l’utiliser à n’importe quelles fins : financer un évènement, se procurer des services, ou même investir dans l’immobilier.

Un prêt personnel : comment ça marche ?

La demande d’un prêt personnel est libre. Les banques n’ont pas besoin de savoir la raison de l’utilisation des fonds contrairement à la demande de crédit affecté tel que les prêts travaux, moto, auto, etc. pas besoin de devis venant d’un professionnel ou d’une facture : les démarches sont amoindries, ce qui en un sens peut venir accélérer les choses. Mais attention, ce n’est pas pour autant qu’il est simple à obtenir. L’acceptation ou le refus d’un tel prêt fait partie du pouvoir discrétionnaire de l’établissement. En fonction de la qualité de votre profil emprunteur, vous augmenter ou diminuer vos chances.

Quels sont les avantages ?

C’est une solution de financement efficace pour les besoins à la consommation courants et pour les projets nécessitant un investissement important. Tel est le cas de l’achat des biens, de la rénovation ou même de la construction d’une maison. Tout est possible dans la mesure où le plafond d’un prêt personnel peut atteindre les 75 000 euros.

Par ailleurs, il est toujours possible de négocier les taux en modulant la durée de l’emprunt et en réduisant le capital à demander à la banque. C’est la raison pour laquelle un apport personnel n’est jamais une mauvaise idée.

Des démarches plus rapides, une possibilité de rembourser le prêt à l’avance sans payer de pénalité chez certaines banques : au prime abord, le prêt personnel semble être la meilleure solution pour devenir propriétaire. Mais qu’en est-il réellement ?

Quels sont les inconvénients ?

Il existe quelques inconvénients à la souscription d’un prêt personnel en Belgique. Notamment, le plafond que les banques peuvent vous accorder est conditionné par votre possibilité d’endettement et de remboursement. Selon les statistiques, le prêt personnel est la prestation bancaire la plus inaccessible. Et pour cause, les banques sont très exigeantes en ce qui concerne la qualité des demandes. Il n’est pas rare que la somme qui vous sera accordée ne soit pas à la hauteur du placement envisagé.

Par ailleurs, il est de mise de dire qu’outre d’être difficile à obtenir, le prêt personnel est plus cher qu’un crédit affecté. Les taux se négocient jusqu’à 12.50% de nos jours auprès des banques belges.

En conclusion

Un prêt personnel est souvent une formule choisie par nécessité lorsqu’un crédit affecté n’a pas été possible. Comme dans le cas d’un particulier qui souhaite réaliser des travaux, ou qui a besoin d’un prêt pour acheter des logements, ou louer des appartements, mais qui ne veut pas se contenter des services d’un seul artisan. Les montants prêtés sont très variables et les taux dispendieux. Il faut savoir calculer les revenues, les taux d’endettement et les risques avant de se lancer. Et malgré, les risques de voir sa demande refuser sont importantes.

Le crédit auto à meilleur taux d’intérêt

Le crédit auto à meilleur taux d’intérêt

On rêve tous d’avoir sa propre voiture. Malheureusement, ce n’est pas tout le monde qui en la chance, et ce par manque d’épargne suffisante. Bien qu’il s’agisse d’un investissement conséquent, le recours à un prêt personnel est donc la seule solution pour réaliser son rêve. La souscription à un crédit auto est désormais accessible à tous. Face aux nombreuses options d’emprunt, le choix du crédit auto devient un casse-tête.

Les différentes offres de financement auto

Pour financer l’achat d’une voiture, les particuliers peuvent choisir entre un crédit personnel, un crédit affecté ou un crédit ballon. Si ces trois options sont dédiées à ceux qui souhaitent avoir leur propre voiture, le crédit-bail, quant à lui est mise en place pour ceux qui veulent devenir locataire de sa voiture. Avant de souscrire un crédit auto, il est conseillé de comparer les différentes offres en tenant compte du taux d’intérêt, des éventuels frais de dossier, du montant des mensualités et de la durée de remboursement proposé par l’organisme. A noter que les crédits auto peuvent s’obtenir auprès des banques ou des organismes financiers. Il vaut mieux recourir à un prêt personnel si l’emprunteur compte garder sa voiture pour une durée de cinq ans minimum et prendre en charge son entretien.

 Prêt immobilier et crédit auto, lequel choisir ?

Avec le prêt immobilier, l’emprunteur découvre le coût total du crédit dès la signature du contrat. Son principal avantage est le fait qu’il s’adapte aux évolutions de la situation financière de chacun. Il peut être obtenu sous 48 heures et il est possible d’emprunter une somme supérieure au prix du véhicule. Attention, même en cas d’annulation de la vente de l’auto, le remboursement continue. Quant au crédit auto, le remboursement débute une fois la livraison de la voiture effectuée. Pour cette raison, il constitue le moyen idéal pour financer un projet d’acquisition d’un véhicule. S’il y a un problème avec l’auto, le crédit est annulé automatiquement. Avec ce type de crédit, l’intéressé ne peut emprunter une somme supérieure à celle de la voiture.

Trouver le crédit le moins cher en Belgique

Trouver le crédit le moins cher en Belgique

A chacun son projet. Pour le financer, la méthode la plus réputée reste pourtant de demander l’aide des banques. Mais dans tous les cas, que ce soit dans le cadre d’un prêt personnel ou d’un crédit affecté, la problématique reste la même : comment faire pour profiter d’un crédit modique ?Les Belges sont de plus en plus enclins à s’endetter actuellement. On enregistre une optimisation des demandes de crédit dans les établissements physiques et digitaux, et ce, depuis quelques années. Mais contrairement aux Français, ils sont prudents quant à la qualité de leur contrat. Pour limiter les risques, voici donc une petite comparaison des offres disponibles sur le marché.

Le taux moyen des prêts personnels

Que ce soit en réserve d’argent ou dans le cadre d’un projet unique, de plus de plus de demandes de prêt personnel parviennent dans les bureaux des banques belges. Il semble que les crédits quine nécessitent pas de justificatifs ont le vent en poupe actuellement, et ce, malgré la cherté des taux d’intérêt pour ce genre d’engagement.

Les taux des crédits personnels varient selon les banques et les situations. Selon les recherches cependant, pour un crédit de 15 000 euros sur 24 mois, ils sillonnent les 11.5 à 14.5 %.

Le moins cher des crédits affectés

Ceux qui peuvent produire des justificatifs ont la possibilité de recourir à un crédit affecté. Selon les sondages, un emprunt de ce genre est beaucoup moins cher que les prêts personnels. Et pour cause, les banques ont leur mot à dire sur l’utilisation du capital, ce qui les rassure et les rend plus ouvertes à la discussion.

Le prêt travaux par exemple, qui est de plus en plus renommée sur le marché à cause du débat sur l’énergie verte, pour un emprunt de 15 000 euros sur 60 mois, Cetelem offre le moins cher. Cet établissement propose un taux de 1.99 %. Chez certains organismes prêteurs comme Auxifina, les intérêts des banques peuvent facilement atteindre les 5.44 %. Tout dépend des prestataires.

En ce qui concerne les offres de prêt auto, qui sont spécifiques à l’achat ou l’entretien des quatre roues, le taux minimum constaté aujourd’hui est de 1.29% chez Beobank. Pour les mêmes sommes, à savoir 15 000 euros sur 5 ans, certaines banques tel que Credit vite proposent un TAEG de 5.60 %.

Rien ne vaut la comparaison des offres

Le meilleur moyen pour trouver l’offre la moins chère reste de faire une comparaison des offres via les simulateurs en ligne. Ainsi, vous pouvez avoir une liste personnalisable des meilleures prestations disponible en Belgique en fonction de votre situation : possibilité d’endettement, revenu, et capital nécessaire.

L’utilisation des programmes de comparaisons proposés par les banques est à la portée de n’importe qui. En quelques clics et en quelques secondes, vous pourriez vous éviter le pire. Choisir le bon contrat, auprès du bon établissement peut limiter les risques de surendettement. Certes, ces informations susmentionnées sont des indications qui peuvent vous être utiles. Mais le marché évolue rapidement. Sans compter que les taux peuvent varier en fonction de plusieurs données.

Seuils de l’usure du prêt perso à compter du 1er juillet connus

Seuils de l’usure du prêt perso à compter du 1er juillet connus

Dans le mécanisme de prêt, le taux d’intérêt est un élément de base. D’une manière générale, on parle des taux et non du taux. Ils varient d’un organisme financier prêteur à l’autre.
Un particulier souscrit soit un crédit immobilier soit un crédit à la consommation. Tout prêt est assorti d’une durée, d’un montant, d’un TAEG et de mensualités. Le prêteur réalise son bénéfice par le truchement du TAEG ou Taux Annuel Effectif Général. Le TAEG est la somme du taux d’intérêt nominal et des diverses commissions décidées par le prêteur.

Les seuils de l’usure sont calculés

Le taux d’usure est fixé par la Banque de France. C’est le cap légal à ne pas franchir pour les prêteurs. Il est en rapport avec les taux directeurs. Il est calculé sur la base des taux effectifs moyens pratiqués.
C’est sur la base des taux effectifs moyens du 2ème trimestre que sont établis les seuils de l’usure actuels. Ils doivent être appliqués par les établissements financiers prêteurs dans l’octroi de prêts aux particuliers à compter du 1er juillet.

Les taux du prêt perso dépendent des seuils de l’usure

Le prêt personnel est le plus sollicité des ménages aujourd’hui. Dans la pratique, les seuils de l’usure pour le prêt perso sont les suivants :
-pour un montant accordé inférieur à 3 000 euros, le taux d’usure est de 20,60 % (le taux effectif moyen étant de 15,45 %).
-pour un montant accordé compris entre 3000 euros et 6000 euros, le taux d’usure est de 13,12% (le taux effectif moyen étant de 9,84%)
-pour un montant accordé de plus de 6000 euros. Le taux d’usure est de 6,40% (le taux effectif moyen étant de 4,80%)
C’est en fonction de ces seuils de l’usure que les prêteurs fixeront leurs taux d’intérêt. Ces taux peuvent varier et ils ne doivent pas toutefois dépasser les seuils prescrits

L’accès aux prêts hypothécaires deviendrait plus sélectif.

L’accès aux prêts hypothécaires deviendrait plus sélectif.

Les futurs emprunteurs belges sont inquiets. L’Etat fédéral pourrait suivre le conseil de la Banque Nationale de Belgique. Il s’agit de limiter le prêt hypothécaire à 80% de la valeur du bien concerné.

La Banque Nationale de Belgique recommande aux établissements de militer le prêt hypothécaire à 80% de la valeur de l’hypothèque. En d’autres termes, pour pouvoir bénéficier du reste du solde, l’emprunteur doit disposer d’un apport personnel conséquent.
Cet apport doit représenter au moins 20% en fonds propres. C’est le tollé au niveau de nombreux consommateurs en Belgique. Un conseiller communal d’Anderlecht a pris sur lui l’initiative de lancer une pétition contre une telle mesure.

Il faut donner 80% et non plus 100% de la valeur du bien

Le prêt hypothécaire est un type de crédit immobilier apprécié en Belgique. Le système permet aux emprunteurs qui n’ont pas un apport personnel conséquent de mettre en gage, le bien acheté. Le montant du prêt est calculé en fonction de la valeur estimée de l’hypothèque.
La Banque centrale belge demande aux établissements financiers de ne prêter que 80% de la valeur de l’hypothèque. Pour accéder au crédit, l’emprunteur doit payer le reste.
Une telle mesure ferme l’accès à la propriété immobilière à de nombreux consommateurs. Un exemple a été donné. Pour acheter par un prêt hypothécaire une maison proposée à 233 000 euros, il faut, explique-t-on, tenir compte des frais et des 20% d’apport personnel. Cela fait un total de 80 000 euros à trouver.

Le ministre des finances explique pourquoi

Johan Van Overtveldt, ministre des Finances confirme l’existence de cette recommandation de la Banque Nationale de Belgique. L’accès au prêt hypothécaire deviendrait plus sélectif.
Il s’agit d’éviter les risques de surendettement explique Johan Van Overtveldt. Les banques seront moins vulnérables. L’emprunteur paie 20% comme apport personnel. Il doit s’acquitter des autres frais : frais de notariat, droits d’enregistrement, frais d’hypothèque, frais de rénovation du bien.
Des observateurs redoutent un exode urbain des jeunes et des familles et un impact négatif sur les recettes de l’Etat.

Quel type de prêt choisir ?

Quel type de prêt choisir ?

Devant toute une panoplie d’offres de prêt en ligne faites par les établissements de crédit et les banques diverses, difficile de se trouver et de se décider. Les consommateurs se perdent et n’arrivent pas à décider eux seuls l’offre qui pourrait leur convenir. Mais heureusement, l’existence de plusieurs outils en ligne a changé les donnes. Les simulateurs de prêt et les comparateurs de crédit en ligne en sont des exemples. Ces outils permettent d’optimiser le choix. Désormais, ils sont disponibles sur plusieurs plateformes web comme bemoney.be.

Un prêt en ligne avec ou sans justificatif ?

Bien qu’ils puissent tous les deux être traités en ligne, ces deux crédits ont des différences non négligeables. En effet, comme leurs appellations indiquent, la dissimilitude se situe au niveau des pièces à fournir quand on réalise la demande. Il s’agit des pièces justificatives d’usage de la somme demandée.

Dans le premier cas, le créditeur les exige. Ce dernier souhaite alors savoir la nature de la demande de prêt en ligne. À partir de cette information, l’organisme financier définit le type de crédit qu’il doit accorder au demandeur : prêt-auto pour l’achat d’une voiture, crédit travaux pour tout ce qui concerne les biens immobiliers, prêt personnel ou crédit conso pour les besoins quotidiens, etc.

Dans le second cas, aucune pièce justificative de l’usage du prêt n’est demandée. Le consommateur est alors libre de se servir de la somme qu’il perçoit comme bon lui semble. Il peut réaliser n’importe quel type de projet qui lui tient à cœur : achat d’un bien, réparation de sa demeure, satisfaction des besoins courants au quotidien, voyage, etc.

Les avantages du prêt en ligne avec justificatif par rapport au sans justificatif

Si ces deux formes de prêt sont différentes, c’est parce que forcément l’une a l’avantage sur l’autre. En effet, pour tout ce qui concerne les frais divers et les montants des intérêts, mieux vaut choisir le prêt avec justificatif. En informant, la destination du prêt à son créditeur, l’emprunteur lui procurent une sorte de garantie. Ainsi, en cas de problème de remboursement, la voiture ou le bien immobilier pourrait être confisqué. Pour un prêt sans justificatif, le créditeur n’a aucune issue à cette information. Il se contentera alors d’une poursuite juridique qui pourrait être longue pour obtenir son remboursement. Voilà pourquoi la valeur d’un crédit en ligne sans justificatif est plus importante que celle d’un prêt avec justificatif.

Dans tous les cas, les consommateurs sont toujours invités à faire une comparaison ou une simulation en ligne pour mieux déterminer l’offre qui leur convient le plus. C’est une opération facile. Les usagers n’ont pas besoin de divulguer des informations trop personnelles, mais seulement des données basiques qui permettraient aux dispositifs de faire des calculs et de les orienter vers les offres qui leur donnent avantages. De plus, les outils destinés à cet effet sont faciles d’accès. Plusieurs sites web comme bemoney.be en proposent. Ils sont habituellement gratuits et sans engagement. On n’a pas besoin de se créer un compte pour y accéder.

Démarches à suivre pour obtenir un micro crédit

Démarches à suivre pour obtenir un micro crédit

Sommaire

  • Étape 1 : S’assurer qu’on n’est pas éligible aux aides sociales
  • Étape 2 : Former un dossier avec les pièces justificatives de revenu et celles des charges
  • Étape 3 : Assembler les justificatifs de dépenses
  • Étape 4 : Monter le dossier de demande de micro crédit

Les micro-crédits sont des prêts à court terme allant de 300 à 3 000€, dédiés aux particuliers et aux professionnels. 50% de la somme empruntée est garantie par l’Etat à travers la Caisse des Dépôts et Consignation (CDC). Ensuite,  une banque primaire se charge du déblocage des fonds.

Les bénéficiaires des micro-crédits sont des personnes physiques dont les ressources financières sont au-dessus du seuil maximal requis par les aides sociales, mais qui ne leur permettent pas de financer leur projet.

Les dossiers exigés  pour une demande de micro-crédit et un crédit classique sont identiques. A savoir,

– Justificatifs de revenu,

– Justificatifs de charges,

– Pièces de dépenses.

1.        S’assurer qu’on n’est pas éligible aux aides sociales

Allez dans la caisse d’allocation familiale de votre quartier et vérifiez  bien que votre projet n’entre pas dans le cadre des projets financés par le prêt d’honneur.

2.        Former un dossier avec les pièces justificatives de revenus et celles des charges 

Pour les ressources, les pièces justificatives de revenus sont les preuves tangibles de votre situation de précarité et de la non-éligibilité du dossier de prêt auprès des banques classiques.

Rassemblez les documents suivants et n’en oubliez pas un seul :

– Fiches de paie des 6 derniers mois,

– Bordereau de paiement des allocations chomâge, durant les 6 mois précédents,

– Les documents de paiement des prestations des 6 derniers mois versées par la Caisse d’ Allocation Familiale (CAF)

– Si vous avez d’autres sources de revenus, ajoutez les justificatifs de 6 mois dans le dossier.

En ce qui concerne les charges, démontrer par le biais d’un décompte clair et précis que vous n’avez pas les moyens de financer votre projet. Pour cela, joignez au dossier :

– Votre livret de famille mentionnant clairement la liste des personnes à charge,

– Les photocopies des pièces d’identité de chacune d’elles,

– La copie du dernier reçu de votre loyer et celui du contrat de location,

–  les factures eau, électricité et gaz durant les 3 derniers mois.

3.        Rassembler les justificatifs de dépenses

Pour un professionnel,

– Si le projet consiste à financer une formation professionnelle,  demandez à l’organisme formateur de vous délivrer une attestation.

– Au cas où l’objet du prêt est destiné au financement partiel d’un apport initial d’un projet d’autoentreprenariat ou d’une reprise d’une firme,  demandez l’intervention de pôle emploi pour établir les justificatifs de dépenses.

Auprès d’un particulier, voici une liste non exhaustive des projets éligibles aux micro-crédits

  • L’achat d’une voiture,
  • L’acquisition d’électroménagers ou,
  • Les dépenses liées à la santé et les évènements familiaux.

Dans tous les cas, demandez une facture proforma, et vérifiez bien que :

– La dénomination professionnelle du prestataire,

– Son immatriculation au registre du commerce et des sociétés,

– Son adresse et,

– Le nom et la signature du gérant ou de son mandataire soient bien enregistrés dans le document officiel.

4.        Monter le dossier de demande de micro crédit

Demandez conseil auprès d’un travailleur social

Prenez un rendez-vous auprès de votre mairie et demandez l’assistance d’un travailleur social. Il vous accompagnera tout le long du projet.

Ensuite, déterminez avec l’assistant social les modalités de remboursement du micro-crédit (capacité de remboursement, montant des mensualités, durée du prêt).

La meilleure façon de trouver un prêt personnel avantageux

La meilleure façon de trouver un prêt personnel avantageux

Quel que soit votre projet, les organismes financiers sont là pour vous faciliter la tâche. À chaque besoin peut correspondre une forme de crédit adaptée que les créanciers mettent à la disposition de leurs clients. Ces derniers n’ont plus besoin de puiser dans leurs budgets personnels. De plus, la concurrence entre ces institutions financières provoque une baisse de taux considérables qui profitent aux emprunteurs. Les créditeurs font tous leurs possibles pour attirer et retenir un débiteur chez eux. Du fait, obtenir un prêt auprès de ces créanciers devient de plus en plus facile d’accessibilité.

Quelle astuce adopter ?

Toutefois, il est nécessaire de bien choisir la forme de crédit qui convient à votre projet et dénicher l’offre la plus profitable. Le prêt personnel est, avant tout, une option à prendre, car l’argent, une fois débloqué, vous permet d’atteindre n’importe quelle visée. Seulement, il faut connaître préalablement combien ça va coûter et quelle banque propose les meilleures conditions. En Belgique, outre les sites spécialisés, certaines banques ont créé leurs propres outils de simulation via le web. Actuellement, quasi la totalité des demandeurs de crédits utilise la technique de simulation, de comparaison et de souscription en ligne. C’est l’unique moyen de s’octroyer un bon crédit pour des fins multiples.

Les avantages en comparant quelques propositions

La comparaison de plusieurs offres consiste à trouver le meilleur taux. Elle permet aussi de bénéficier des conditions plus intéressantes qui ne sont pas toutes identiques chez ces créditeurs. Tous ces détails sont à prendre en compte à chaque offre proposée par un prêteur.

Chez le prêteur bruxellois Alpha Credit SA par exemple, le TAEG se situe entre 5,95 % et 12,50 %. La période de remboursement est d’un an au minimum et peut aller jusqu’à dix. Cette durée est fixe, comme la mensualité qui est définie par le montant emprunté entre 2 500 euros à 75 000 euros. Chez Hello bank, on n’a plus besoin de consulter d’autres sites pour connaître ces détails. Tout ce qu’on doit savoir à propos d’un prêt est exposé par leurs outils personnels. De ce fait, il ne reste plus qu’à choisir la proposition dont les conditions sont plus appropriées au profil et au projet du client.

Un souscripteur peut, par la suite, mettre en compétition quelques créditeurs. Ces derniers, à leur tour, vont essayer de baisser davantage le taux d’intérêt afin de persuader ce demandeur de crédit à signer. C’est là que repose le plus grand avantage d’une comparaison des offres de crédits mises sur le marché.

Prêt personnel simulation

Prêt personnel simulation

Vous avez un projet personnel en cours et vous souhaitez vous faire aider en faisant appel à une entreprise de crédit pour sa concrétisation ? Pensez à soumettre votre futur prêt personnel en simulation afin de vous faire une idée sur les avantages et les conditions de remboursements sur votre crédit et éviter les mauvaises surprises. En effet, l’essence même du prêt personnel – qu’il soit affecté ou non – est de fournir à l’emprunteur les fonds nécessaires dans la réalisation d’un projet précis ou l’achat d’un nouveau matériel. Mais comme tous les organismes de prêt sont soumis à la loi de la concurrence, certains proposent des taux moins élevés que d’autres, d’où la nécessité de la simulation de prêt personnel. Ce dernier offre d’ailleurs plusieurs avantages, entre autres le fait qu’il soit gratuit et sans engagement de souscription, vous permettant d’obtenir instantanément toutes les réponses liées à vos besoins de financement. En quelques clics, le simulateur calcule les mensualités de votre crédit de consommation selon vos exigences et vos capacités de remboursement.

Le principe d’un prêt personnel en simulation

En soumettant votre prochain pret personnel sous simulation au meilleur taux, vous saurez immédiatement le prestataire financier qu’il vous faut en fonction de vos attentes et de vos moyens. Comme toutes les plateformes de comparaison et de simulation qui se respectent, ce type de site internet est pensé pour vous faciliter la vie à travers des résultats instantanés. À  partir des données que vous avez saisies au préalable, tels que votre profil, votre localisation, vos revenus mensuels, et vos besoins en termes de crédit, le système effectue un calcul précis. Pour toute simulation, il est toujours conseillé de prendre le TAEG ou taux annualisé effectif global comme référence, plus explicite que le taux nominal. Il s’agit de l’unique taux de référence utilisable par les emprunteurs, qui a pour principe de définir un mode de calcul global sue le coût total du crédit. D’ailleurs, toutes les entreprises de crédit ont pour obligation d’afficher le TAEG partout sur leurs annonces publicitaires.

Prêt personnels et simulation : quels sont les avantages ?

Entre les différentes institutions de prêts tels que les banques publiques ou privées, les institutions de prêts et les sociétés en ligne de crédit à la consommation, il est souvent difficile de faire le bon choix. Les simulations de prêts présentent plusieurs avantages pour le futur emprunteur qui se verra moins exposé aux mauvaises surprises au cours du remboursement. Ce type de plateforme a pour principal avantage de vous livrer une expertise sur la situation de votre crédit actuel ou à venir, avec des résultats en temps réels. Elle a pour vocation aussi d’offrir une possibilité d’emprunt sans son banquier. Grâce à une base de données bien fournie, le simulateur vous livre d’une manière concrète les meilleures offres du moment en fonction de vos besoins ainsi que de vos possibilités de remboursement à travers des données chiffrées. Par ailleurs, le délai de remboursement présente un élément indispensable dans la réalisation de votre prêt. En fonction du montant de crédit que vous souhaitez contracter et de vos possibilités de remboursement, choisissez la durée du règlement à travers un pret personnel sous simulation en Belgique, à titre d’exemple.